Gustave Parking

Humoriste en général et acteur, comique, animateur, écrivain en particulier, Pierre le Bras, dit Gustave Parking est né à Bayonne en 1955. Saltimbanque dans l’âme, il choisit ce pseudonyme en référence aux nombreux lieux dans lesquels il s’est produit pendant ses spectacles. Cet homme généreux et engagé est un passionné de festivals et de théâtre.
Entre 1975 et 1980, Gustave Parking suit des études linguistiques et théâtrales à Rennes. Puis, il se met à voyager dans divers pays. En 1983, il entame une tournée dans 18 pays d’Afrique qui met en scène ses talents de magicien ou jongleur et privilégie le spectacle de rue. Il participe ensuite à quelques festivals.
Grâce à l’émission de FR3, "La classe", il commence à se faire un nom. Mais son goût pour le théâtre et l’improvisation le poussera à créer des personnages hauts en couleur qu’il utilisera le long de ses représentations.

En 1988, il anime l’émission "Le coin des petits génies". En 1989, il part faire la tournée des campus universitaires américains. Il écrira également par la suite quelques articles pour le mensuel Fluide Glacial ou des chroniques pour l’Écho des Savanes. Entre 1990 et 2000, il joue au Festival off d’Avignon.
En 1993, il lance un spectacle d’improvisation : "AAAAAAAAAARGLL". En 1995, il joue dans le dernier film de Smain "Les deux papas et la maman". En 1999, il se produit pendant 6 mois avec son spectacle "Le retour des joies sauvages" au théâtre Trévise. En 2001, il est l’auteur d’un livre intitulé "C’est pas parce que". En 2006, il sortit un livre d’aphorisme : "L’Habit Bleu du Doute".

Son action

Gustave Parking soutient activement l’environnement et en 1993, il s’investit en oeuvrant pour Amnesty International. En 1995, il remplit l’Olympia avec une formule particulière : 10 francs l’entrée et libre participation à la sortie. En 1996, il obtient le Grand prix du jury et le Prix du public au Festival de l’Humour de Saint Gervais.
Toutefois, il continue de se produire régulièrement au festival d’Avignon qu’il affectionne particulièrement. En 2009, l’artiste est nommé membre d’honneur de la SACEM et effectue des tournées dans toute l’Europe ainsi qu’aux Antilles. En 2010, Gustave Parking continue de s’investir pour l’environnement et obtient au festival d’Avignon Le Prix Tournesol pour son engagement.

Article(s) en lien avec l'artiste